Wagon de chargement lourd Uaai 672.9 DB époque IV DC RWE - BRAWA 50510 - Paris Modélisme
L'intégralité de nos stocks n'étant pas en ligne, n'hésitez pas à nous contacter par téléphone au 01.40.36.20.93 pour toute recherche précise. LES PROMOTIONS SONT VALABLES EXCLUSIVEMENT SUR INTERNET ET NON DIRECTEMENT EN MAGASIN !

REF. : BRAWA50510

Wagon de chargement lourd Uaai 672.9 DB époque IV DC RWE – BRAWA 50510

224,90 

Brawa propose un wagon de chargement lourd Uaai 672.9 DB, avec transformateur Siemens, d’époque IV, à l’échelle HO 1/87ème, sous la référence 50510.


Garantie satisfaction

La garantie satisfaction vous donne 14 jours pour échanger ou retourner votre produit.

Livraison offerte

Les frais d’expéditions sont offerts à partir de 150 € d’achat.

Rupture de stock

Brawa propose un wagon de chargement lourd Uaai 672.9 DB, Ep IV avec transformateur Siemens.

Numéro de wagon : 84 80 096 0 258-4 [P].

Rayon de courbure minimum : 420mm.

Echelle HO (1/87ème).
Référence 50510.

Caractéristiques techniques

  • Univers : Échelle HO
  • Commande : Analogique
  • Compagnie : DB
  • Époque : IV
  • Marque : BRAWA
  • Pays : Allemagne
  • Système : 2 rails

La livraison est offerte à partir de 150€ d’achat !

 

Paris Modélisme vous propose différentes méthodes de livraison :

• Le retrait de votre commande en magasin

• Colissimo avec signature

 

Consultez nos Conditions Générales de Vente pour en savoir plus.


Origine de la série

 

Un wagon pour transports exceptionnels ou wagon « mille-pattes » (en anglais Schnabel car) est un type très spécialisé de wagons de marchandises dans les chemins de fer. Affecté exclusivement aux transports exceptionnels et capable d’accepter des chargements hors-gabarit, il relève du type UIC-U.

Les wagons-torpilles sont un type particulier de wagon « mille-pattes » affecté au transport de la fonte liquide.

Certains « wagons mille-pattes » sont destinés à un usage routier.

Il est conçu pour déplacer des charges trop lourdes ou trop grandes pour des wagons du parc classique, et qui dépassent bien souvent les limites autorisées normalement. Pour cela, le véhicule se forme autour de la charge elle-même, en se fixant à ses deux extrémités. La pièce est soutenue au milieu du wagon par deux bras de charge. Les bras de charge sont reliés à un pivot lui-même posé sur une succession pyramidale de pivots et de cadres permettant ainsi de répartir la masse sur un grand nombre d’essieux.

Quand ce type de wagon est vide, les deux bras de charge sont attachés ensemble et le wagon peut se déplacer dans un train du service ordinaire, à une vitesse ordinaire. Quelques-uns de ces wagons spéciaux (c’est le cas de deux des quatre que l’on trouve en France) incluent un système hydraulique qui permet de désaxer la charge pendant le déplacement, par exemple pour passer un pont. Cette manœuvre s’effectue à très basse vitesse, sous des conditions de sécurité drastiques. On dénombre 30 de ces wagons spéciaux en Amérique du Nord, 31 en Europe et 26 en Asie (chiffres 2005).

 

Le constructeur

 

1948 : COMMENT TOUT A COMMENCÉ

Pour BRAWA, l’ère commence avec la création d’une petite société de vente de trains jouets électriques. Artur Braun a ainsi jeté les bases de l’entreprise d’aujourd’hui.

1950 : PREMIERS MODÈLES

Artur Braun reprend les droits de vente exclusifs de la société Europa Technische Spielwaren. En coopération avec le concepteur Ing. Gunther Eheim, le train électrique Europe pour H0 et le trolleybus encore bien connu avec son système de caténaire électrique complet, qui a été produit jusqu’à la fin de 2000, ont été créés.

1952 : GAMME CROISSANTE

Ensembles de construction en pierre d’ancrage, morceaux de terrain, arbres, panneaux de signalisation, rails, poupées, peluches et carrousel à chaînes : la gamme de produits n’a cessé de s’élargir et est maintenant si vaste qu’Artur Braun expose pour la première fois au salon du jouet de Nuremberg .

1955 : PLUS HAUT AVEC LES TÉLÉPHÉRIQUES

Artur Braun réalise un premier téléphérique en H0 : la réplique de l’Oberstdorfer Nebelhornbahn. A partir de là, une spécialité de programme de la maison se développe. Le sens des besoins du marché et les souhaits des modélistes conduisent toujours à des idées de produits sensationnelles, comme un téléski, un chemin de fer à matériaux ou le chemin de fer du Schauinsland.

1960 : SPÉCIALISTE DES ACCESSOIRES

La production d’accessoires spécifiques au modèle est élargie : signaux, feux et lignes et câbles isolés – une véritable lacune sur le marché à l’époque – complètent la gamme.

1963 : ENFIN « BRAWA »

Artur Braun à Waiblingen devient BRAWA : Une nouvelle entreprise est née. La marque déposée est destinée à protéger les produits du sud de l’Allemagne dans le monde entier. La nouvelle marque est synonyme de “modèles avec une attention aux détails” – la promesse de la marque d’aujourd’hui est déjà le programme à l’époque.

1970 : 400 ARTICLES DE LA GAMME

La gamme BRAWA comprend aujourd’hui environ 400 produits : un grand nombre de luminaires, un système de pont de signalisation complet, des lignes et des câbles isolés. Une nouveauté importante est la gamme de sémaphores et de signaux lumineux. Comme les conditions de production à Waiblingen ne répondent plus aux exigences de cette variété, la construction d’une nouvelle usine commence à Remshalden-Grunbach.

1971 : CÂBLES DE SPÉCIALISTES

La société Braunkabel est fondée. Le programme de production primaire propose des câbles de tous types et de toutes sections – aussi et surtout pour le modélisme.

1982 : LUMIÈRES PARFAITES

Avec la lampe “Baden-Baden”, BRAWA établit un nouveau standard et prouve ainsi ce qui est possible en termes de perfection technique et de conception la plus soignée en H0.

1985 : UNE PETITE LOCOMOTIVE DEVIENT UNE GRANDE STAR

BRAWA lance la Köf II en écartement H0 en tant que première locomotive de sa propre production. Il impressionne par sa réplique fidèle à la réalité, sa finition soignée et ses caractéristiques de fonctionnement fiables. Il est rapidement devenu un classique de la gamme BRAWA et était déjà proposé en courant continu et alternatif. Entre-temps, de nombreux modèles du Köf II issus d’éditions spéciales sont devenus des objets de collection convoités – et un Köf II original appartenant à BRAWA est désormais en prêt permanent au Süddeutsche Technikmuseum à Heilbronn.

1993 : PREMIÈRE LOCOMOTIVE DIESEL AU GABARIT H0

Avec la DR 119, BRAWA met sur le marché le premier modèle H0 de locomotive diesel. Doté d’une multitude de détails, il inspire les fans de modélisme ferroviaire.

1996 : PREMIÈRE POUR LA PREMIÈRE LOCOMOTIVE ÉLECTRIQUE BRAWA

L’objectif de la Deutsche Reichsbahn dans le programme de locomotives est encore élargi : BRAWA produit un modèle de la série DR 242 en tant que première locomotive électrique.

1997 : LA LOCOMOTIVE PROTOTYPE VAUT LA PEINE D’ÊTRE SAUVÉE

C’est à ce jour la plus grande locomotive électrique allemande : la E 95 02. En 1927-28, AEG a livré un total de six unités de la série E 95. Depuis 1996, le groupe BSW de la Bw Halle s’occupe de restaurer la E 95 02 du Musée des transports de Dresde fidèle à l’original. Un projet ambitieux qui demande beaucoup de temps, d’enthousiasme et un soutien généreux. BRAWA soutient la rénovation du E 95 02 avec un don de 10 DM par E 95 01 vendu. La rénovation du modèle est maintenant terminée.

1998 : PREMIÈRE LOCOMOTIVE À VAPEUR DE BRAWA

Le cinquantième anniversaire est l’occasion pour BRAWA de combler la dernière lacune de la gamme de produits. Le premier modèle de locomotive à vapeur est construit selon les plans originaux. La jauge T3 pour H0 est annoncée au salon du jouet de Nuremberg.

2001 : LOCOMOTIVE À VAPEUR BR 06 001 – TOUT SIMPLEMENT ÉNORME !

La locomotive à vapeur avec tender séparé, classe 06 001, est considérée comme une “locomotive géante”. En 2001, BRAWA a ajouté ce modèle à la gamme, pour le plus grand plaisir de nombreux modélistes ferroviaires. Couplée au tender T38St à 5 essieux, la série 06 avait une longueur hors tampon de 26 520 mm, ce qui en faisait la plus grande locomotive de train express allemande.

2003 : SUITE DES SUPERLATIFS

BRAWA annonce la plus grande locomotive diesel allemande à ce jour en tant que nouveau produit. Le V 320 001 est un modèle unique que la société Henschel a construit en 1962 pour son propre compte. La puissante locomotive a été louée par la DB comme un loup solitaire.

2004 : RECORD EN TERMES DE DÉTAILS

La légendaire locomotive à vapeur S 2/6 est la grande nouveauté de l’année. En juillet 1907, elle atteignit la vitesse de pointe de 154,4 km/h lors d’essais routiers. BRAWA a fidèlement reconstruit la locomotive dans les trois versions Rekordlok, version Reichsbahn et Museumslok en tant que modèle en voie H0, également en version numérique. Le S 2/6 de BRAWA fait sensation parmi les designers et l’une des répliques les plus parfaites de toutes.

2008 : 60 ANS DE FIDÉLITÉ À L’ORIGINAL

C’est une année spéciale pour BRAWA car nous célébrons notre 60e anniversaire. En 1948 a commencé une histoire de petites choses. La gamme s’est rapidement élargie, avec des phares, des téléphériques, des locomotives et des wagons établissant de nouvelles normes année après année. Avec des détails toujours plus fins et une technologie toujours plus parfaite. C’est ainsi que nous sommes devenus ce que nous aimons être : un modèle de fidélité à l’original.

2010 : ENCORE PLUS DE DIVERSITÉ BRAWA

La gamme BRAWA s’est agrandie d’une largeur de voie. Pour la première de la jauge 0, 3 modèles de voitures des époques III et IV avec différentes variantes sont au départ.

2013 : PREMIER VÉHICULE EN VOIE 0

Avec le moteur de locomotive Breuer, BRAWA lance pour la première fois un véhicule en voie 0.


Promotions
Nous contacter