Set de 2 voitures UIC postales livrée jaune/blanche, Ep. IV - LS MODELS 40445 - Paris Modélisme
L'intégralité de nos stocks n'étant pas en ligne, n'hésitez pas à nous contacter par téléphone au 01.40.36.20.93 pour toute recherche précise. LES PROMOTIONS SONT VALABLES EXCLUSIVEMENT SUR INTERNET ET NON DIRECTEMENT EN MAGASIN ! Les tarifs des articles en réservations peuvent évoluer !!

REF. : LS40445

Set de 2 voitures UIC postales livrée jaune/blanche, Ep. IV – LS MODELS 40445

179,90 

LS-Models propose un coffret de 2 voitures UIC postales Pez de la SNCF en livrée jaune/blanche, à l’échelle HO 1/87ème et d’époque IV, sous la référence 40445.


Garantie satisfaction

La garantie satisfaction vous donne 14 jours pour échanger ou retourner votre produit.

Livraison offerte

Les frais d’expéditions sont offerts à partir de 150 € d’achat.

Rupture de stock

LS-Models propose un coffret de 2 voitures UIC postales Pez à bogie Y24X de la SNCF.

Modèle très détaillé.

Livrée jaune/blanche à toit gris.
Echelle HO (1/87ème).
Epoque IV.
Référence 40445.

Caractéristiques techniques

  • Univers : Échelle HO
  • Compagnie : SNCF
  • Époque : IV
  • Marque : LS MODELS
  • Pays : France
  • Système : 2 rails

La livraison est offerte à partir de 150€ d’achat !

 

Paris Modélisme vous propose différentes méthodes de livraison :

• Le retrait de votre commande en magasin

• Colissimo avec signature

 

Consultez nos Conditions Générales de Vente pour en savoir plus.


Origine de la série

 

Un fourgon postal, également appelé wagon-poste ou voiture postale, est un véhicule d’accompagnement des trains de voyageurs, chargé de l’acheminement du courrier. Le fourgon-postal peut se réduire à un compartiment dans un fourgon à bagages, voire dans une locomotive.

En 1928, les premiers wagons postes métalliques de 21,60 m dits “type 1926” ou OCEM sont mis en service et seront construits à 382 exemplaires. Ils comportent des bogies Y2 prévus pour supporter une vitesse de 120 km/h, des soufflets et un chauffage autonome. À partir de 1926, les PTT utilisent aussi des allèges métalliques dites “type 1926” de 18,30 m. Il a existé divers autres modèles de moindre importance, notamment : le wagon OCEM mixte tri/allège de 21,60 m construit à dix exemplaires utilisé en Alsace-Lorraine ; le modèle OCEM de 16,60 m pour les lignes secondaires jusqu’à 80 km/h construit à 66 exemplaires de 1932 à 1933 ; les modèles OCEM mixtes de 1933 de 11,83 m (30 exemplaires) et de 16,60 m (24 exemplaires).

À partir de 1973, sont construits à 114 exemplaires des wagons UIC de 26 mètres plus fonctionnels mais aussi plus confortables (chauffage électrique, eau chaude, table de dépoussiérage…). En 1976, le parc reçoit aussi une allège UIC prototype de 26,40 m. Il lui sera préféré, pour des raisons budgétaires, une transformation en allèges des anciens wagons postes. Les nouveaux modèles de wagons de tri remplaceront donc progressivement les wagons OCEM qui seront soit réformés soit transformés en allèges ou en voitures de service ou électrotechniques de la SNCF.

À partir de 1982, les allèges de construction OCEM seront conteneurisées. À partir de 1993, ce sont les wagons UIC qui sont transformés à leur tour en allèges conteneurisées. À noter que jusqu’à 1975, les PTT ont loué des wagons postes aux NMPP pour le tri et l’acheminement de la presse.

 

Le constructeur

 

La société L.S. Models a été créée en 1992 par Daniel Piron.

Elle a dans un premier temps fait réaliser par Jouef des versions belges de wagons céréaliers, de wagons plats de type Res, de fourgons porte-autos type DDm ou encore de voitures restaurant ex-CIWL. Puis elle a conçu de nouveaux modèles pour le compte de Rivarossi : wagons céréaliers, voitures-lits des types MU et T2 ou encore des wagons plats à bogies de type Rs.

C’est en 1998 que L.S. Models entreprend la réalisation de son propre programme en collaboration avec Sachsenmodelle. Mais la faillite de ce dernier met fin au projet. En 2000, le projet renaît avec Heris que vient de créer Helmut Richthammer, l’ex-PDG de Sachsenmodelle.

À la suite de difficultés contractuelles avec le fournisseur chinois en 2003, l’entreprise a mis fin à sa coopération commerciale avec Heris et a fait fabriquer ses modèles sans intermédiaires, directement à l’usine de Modern Gala.


Promotions internet
Nous contacter