Locomotive électrique BB 9497 livrée Béton logo Nouille, Ep V, SNCF DCC - LS MODELS 10219S - Paris Modélisme
L'intégralité de nos stocks n'étant pas en ligne, n'hésitez pas à nous contacter par téléphone au 01.40.36.20.93 pour toute recherche précise. LES PROMOTIONS SONT VALABLES EXCLUSIVEMENT SUR INTERNET ET NON DIRECTEMENT EN MAGASIN !

REF. : LS10219S

Locomotive électrique BB 9497 livrée Béton logo Nouille, Ep V, SNCF DCC – LS MODELS 10219S

399,00 

LS-Models propose une BB 9497 livrée Béton, logo Nouille de la SNCF, DCC SOUND à l’échelle HO 1/87ème et d’époque V, sous la référence 10219S.


Garantie satisfaction

La garantie satisfaction vous donne 14 jours pour échanger ou retourner votre produit.

Livraison offerte

Les frais d’expéditions sont offerts à partir de 150 € d’achat.

Plus que 2 en stock

Quantité :

LS-Models propose une locomotive électrique BB 9497 logo Nouille de la SNCF, DCC SOUND 2 rails.

Modèle très détaillé.

Livrée Béton.
Echelle HO (1/87ème).
Epoque V.
Référence 10219S.

Caractéristiques techniques

  • Univers : Échelle HO
  • Commande : DCC Sound
  • Compagnie : SNCF
  • Énergie : Électrique
  • Époque : V
  • Marque : LS MODELS
  • Pays : France
  • Système : 2 rails

La livraison est offerte à partir de 150€ d’achat !

 

Paris Modélisme vous propose différentes méthodes de livraison :

• Le retrait de votre commande en magasin

• Colissimo avec signature

 

Consultez nos Conditions Générales de Vente pour en savoir plus.


Origine de la série

 

Cette série de locomotives polyvalentes légères a été commandée pour remplacer les locomotives à vapeur sur les lignes secondaires électrifiées, en trafic voyageurs et marchandises.

D’une puissance modérée, elles ont accompli leur tâche pendant près de trente ans avant d’être jugées inaptes à la traction de trains de marchandises devenus de plus en plus lourds. Leur réforme a alors été entamée en 1994. Machines robustes et faciles à dépanner en ligne, elles étaient appréciées par la majorité des conducteurs.

Tout au long de leur carrière, elles ont été familières de la ligne des Causses, de Béziers à Neussargues, leur poids « plume », leur centre de gravité bas et leurs bogies s’accommodant d’une voie fragile.

On distingue deux sous-séries caractérisées par leur apparence :

  • – BB 9401 à 9435: toiture “basse”, pantographes montés sur deux larges réhausses
  • – BB 9436 à 9535: toiture “haute”, pantographes montés sur des petits blocs

De plus, 5 exemplaires (9531 à 9535) ont été équipées de boîtes d’essieux à rouleaux, de pantographes spécifiques, d’une commande de frein type PBL2 (au lieu du robinet H7A) et d’un double-réducteur manœuvrable à l’arrêt (PV 120 km/h, GV 180 km/h), ce qui permettait leur utilisation comme machines de vitesse.

Les prototypes tricourant BB 26000, ultérieurement 30000 sont dérivés de ces versions, car un projet de version bi-courant (25 kV 50 Hz/ 1500 volts continu), avait été élaboré par la SNCF. Cependant ce projet ne vit pas le jour. Au début de leur carrière, seules les machines BB 9461 à 9516 et 9531 à 9535 étaient équipées pour la marche en unités multiples (UM) leur permettant de tracter des trains complets lourds d’hydrocarbures de 3 200 t au départ de la gare de triage de Badan (via Lyon-Perrache) à destination de Dijon-Perrigny. Par la suite les autres machines de la série en furent également équipées.

Les 9533 et 9535, grâce à leur équipement GV, ont été affectées à la traction (et à la pousse) à 160 km/h de la rame “Cyclope” sur la relation Paris-Austerlitz – Orléans – Tours – Poitiers. Cette rame composée de voitures USI fut de 1972 à 1978 une expérimentation du principe des rames réversibles, couramment utilisées pour la banlieue parisienne et les omnibus, sur des relations express inter-villes imposant des rebroussements. La voiture-pilote doit son surnom “Cyclope” au poste de conduite sommairement aménagé à la place d’un cabinet de WC, et présentant une unique vitre frontale. Cette expérimentation réussie permettra le développement des rames corail réversibles à partir de 1978.

À la fin des années 1980, l’augmentation du trafic fret impose des vitesses et des tonnages plus élevés, et nécessite le recours aux BB 8500 plus puissantes, utilisées alors pour la traction de rames légères réversibles. Il est donc décidé de rendre apte à la réversibilité 42 BB 9400 pour les remplacer à cette tâche. De nombreuses modifications sont apportées, certains engins étant reconstruits à partir d’éléments provenant de plusieurs machines. Ces machines sont renumérotées dans la série BB 9600, le reste de la série est réformé.

 

Le constructeur

 

La société L.S. Models a été créée en 1992 par Daniel Piron.

Elle a dans un premier temps fait réaliser par Jouef des versions belges de wagons céréaliers, de wagons plats de type Res, de fourgons porte-autos type DDm ou encore de voitures restaurant ex-CIWL. Puis elle a conçu de nouveaux modèles pour le compte de Rivarossi : wagons céréaliers, voitures-lits des types MU et T2 ou encore des wagons plats à bogies de type Rs.

C’est en 1998 que L.S. Models entreprend la réalisation de son propre programme en collaboration avec Sachsenmodelle. Mais la faillite de ce dernier met fin au projet. En 2000, le projet renaît avec Heris que vient de créer Helmut Richthammer, l’ex-PDG de Sachsenmodelle.

À la suite de difficultés contractuelles avec le fournisseur chinois en 2003, l’entreprise a mis fin à sa coopération commerciale avec Heris et a fait fabriquer ses modèles sans intermédiaires, directement à l’usine de Modern Gala.


Promotions
Nous contacter