Locomotive diesel série 66 LINEAS, Ep: VI, DCC SOUND - TRIX 22693 - Paris Modélisme
L'intégralité de nos stocks n'étant pas en ligne, n'hésitez pas à nous contacter par téléphone au 01.40.36.20.93 pour toute recherche précise. LES PROMOTIONS SONT VALABLES EXCLUSIVEMENT SUR INTERNET ET NON DIRECTEMENT EN MAGASIN !

Promotion
REF. : TRT22693

Locomotive diesel série 66 LINEAS, Ep: VI, DCC SOUND – TRIX 22693

399,90  435,00 

Trix propose une locomotive diesel série 66 LINEAS, SNCF, en DCC SOUND 2 rails, échelle HO 1/87ème, époque VI, sous la référence 22693.


Garantie satisfaction

La garantie satisfaction vous donne 14 jours pour échanger ou retourner votre produit.

Livraison offerte

Les frais d’expéditions sont offerts à partir de 150 € d’achat.

Plus que 2 en stock

Quantité :

Trix propose une locomotive diesel série 66 LINEAS en DCC Sound.
  • L'éclairage de la cabine du conducteur ainsi que du panneau de commande peuvent être contrôlés numériquement.
  • Générateur de fumée intégré standard.
Echelle HO (1/87ème).
Epoque VI.
Référence 22693.

 

Caractéristiques techniques

  • Univers : Échelle HO
  • Commande : DCC Sound
  • Compagnie : LINEAS
  • Énergie : Diesel
  • Époque : VI
  • Marque : TRIX
  • Pays : France
  • Système : 2 rails

La livraison est offerte à partir de 150€ d’achat !

 

Paris Modélisme vous propose différentes méthodes de livraison :

• Le retrait de votre commande en magasin

• Colissimo avec signature

 

Consultez nos Conditions Générales de Vente pour en savoir plus.


Origine de la série

 

Les Classe 66 sont une série de locomotive diesel en service d’abord sur le réseau des chemins de fer britanniques puis en France, dérivées techniquement de la série classe 59.

Lors de la privatisation de British Rail en 1996, English, Welsh and Scottish Railway (EWS), à l’époque filiale de la compagnie américaine Wisconsin Central dirigée par Ed Burkhardt, revendue depuis au Canadien National, a repris l’essentiel des activités de la branche marchandises. Beaucoup des locomotives dont EWS a hérité étaient en fin de carrière et les dirigeants de la société doutaient alors de la fiabilité des machines plus modernes. EWS s’adressa donc à la division Electro-Motive de General Motors (EMD), qui proposa son modèle JT42CWR, mis au point à partir de la locomotive Classe 59 de British Rail, qui reçut donc la codification « Classe 66 » dans le système de classification britannique. EWS commanda 250 exemplaires de cette locomotive, qui furent construits à London (Ontario) au Canada.

La Classe 66 intègre beaucoup d’idées venues d’Amérique et diffère sensiblement des Classe 60 de British Rail, construites assez récemment selon un schéma plus traditionnel.

En 1998, Freightliner commanda des locomotives de ce type, suivie plus tard par GB Railfreight et par Direct Rail Services. La Classe 66 a également été choisie par des nouveaux entrants en Europe continentale où elle est actuellement certifiée pour l’exploitation en Allemagne, aux Pays-Bas, en Belgique, au Luxembourg, en Suède, en Norvège, au Danemark et en Pologne. EWS les a également fait certifier en France pour y développer son activité par l’intermédiaire de sa filiale Euro Cargo Rail. Leur certification est attendue aussi en République Tchèque et en Italie. Du fait de leur identité britannique bien établie, EMD Europe commercialise cette locomotive sous le nom d’EMD Series 66.

La dernière Classe 66 produite est livrée en février 2016 à GB Railfreight.

 

Le constructeur

 

Trix est une entreprise allemande de fabrication de jouets, fondée en 1838 à Nuremberg par J. Haffner, rejoint plus tard par Andreas Fortner. L’entreprise est aujourd’hui spécialisée dans les trains miniatures.

En janvier 1935, la firme présente les trains miniatures Trix-Express (encore appelés Trix Modell) à l’échelle HO. D’une grande précision de fabrication face à ses concurrents, les locomotives (hormis les entrées de gamme) étaient moulées en alliage d’aluminium et les wagons en tôle emboutie.

Le système était fondé sur un rail à trois conducteurs, deux étant les rails porteurs adjoints d’un rail central. La prise de force des motrices se faisait par des patins frotteurs, un latéral et un central. Il permettait, en inversant le sens de marche, à deux locomotives d’être commandées indépendamment sur le même tronçon. Les locomotives étaient alimentées, depuis le début des années 1960, par du 12V continu à variation de tension et les accessoires de voie par du 12V alternatif. Le réalisme des voies, par contre, était moins bon car l’aspect était moins réaliste, ce qui pouvait devenir gênant en modélisme.

Les gammes de trains miniatures ne cessent de s’étendre, mais la firme est intégrée en 1997, comme filiale de Märklin. Néanmoins la production spécifique de Trix International et Minitrix continue.

 

 


Promotions
Nous contacter