3 RAILS - Locomotive diesel Class 66, AC SOUND - MÄRKLIN 39062 - Paris Modélisme
L'intégralité de nos stocks n'étant pas en ligne, n'hésitez pas à nous contacter par téléphone au 01.40.36.20.93 pour toute recherche précise. LES PROMOTIONS SONT VALABLES EXCLUSIVEMENT SUR INTERNET ET NON DIRECTEMENT EN MAGASIN ! Les tarifs des articles en réservations peuvent évoluer !!

REF. : MAR39062

3 RAILS – Locomotive diesel Class 66, AC SOUND – MÄRKLIN 39062

435,00 

Märklin propose une locomotive diesel série 66 LINEAS, SNCF, en AC SOUND 3 rails, échelle HO 1/87ème, époque VI, sous la référence 39062.


Garantie satisfaction

La garantie satisfaction vous donne 14 jours pour échanger ou retourner votre produit.

Livraison offerte

Les frais d’expéditions sont offerts à partir de 150 € d’achat.

Rupture de stock

Märklin propose une locomotive diesel Class 66 en digital sonore 3 rails.
  • Générateur de fumée intégré de série.
Livrée LINEAS.
Echelle HO (1/87ème).
Epoque VI.
Référence 39062.

Caractéristiques techniques

  • Univers : Échelle HO
  • Commande : DCC Sound
  • Compagnie : LINEAS
  • Énergie : Diesel
  • Époque : VI
  • Marque : MÄRKLIN
  • Pays : Belgique
  • Système : 3 rails

La livraison est offerte à partir de 150€ d’achat !

 

Paris Modélisme vous propose différentes méthodes de livraison :

• Le retrait de votre commande en magasin

• Colissimo avec signature

 

Consultez nos Conditions Générales de Vente pour en savoir plus.


Origine de la série

 

Les Classe 66 sont une série de locomotive diesel en service d’abord sur le réseau des chemins de fer britanniques puis en France, dérivées techniquement de la série classe 59.

Lors de la privatisation de British Rail en 1996, English, Welsh and Scottish Railway (EWS), à l’époque filiale de la compagnie américaine Wisconsin Central dirigée par Ed Burkhardt, revendue depuis au Canadien National, a repris l’essentiel des activités de la branche marchandises. Beaucoup des locomotives dont EWS a hérité étaient en fin de carrière et les dirigeants de la société doutaient alors de la fiabilité des machines plus modernes. EWS s’adressa donc à la division Electro-Motive de General Motors (EMD), qui proposa son modèle JT42CWR, mis au point à partir de la locomotive Classe 59 de British Rail, qui reçut donc la codification « Classe 66 » dans le système de classification britannique. EWS commanda 250 exemplaires de cette locomotive, qui furent construits à London (Ontario) au Canada.

La Classe 66 intègre beaucoup d’idées venues d’Amérique et diffère sensiblement des Classe 60 de British Rail, construites assez récemment selon un schéma plus traditionnel.

En 1998, Freightliner commanda des locomotives de ce type, suivie plus tard par GB Railfreight et par Direct Rail Services. La Classe 66 a également été choisie par des nouveaux entrants en Europe continentale où elle est actuellement certifiée pour l’exploitation en Allemagne, aux Pays-Bas, en Belgique, au Luxembourg, en Suède, en Norvège, au Danemark et en Pologne. EWS les a également fait certifier en France pour y développer son activité par l’intermédiaire de sa filiale Euro Cargo Rail. Leur certification est attendue aussi en République Tchèque et en Italie. Du fait de leur identité britannique bien établie, EMD Europe commercialise cette locomotive sous le nom d’EMD Series 66.

La dernière Classe 66 produite est livrée en février 2016 à GB Railfreight.

 

Le constructeur

 

Märklin est un fabricant allemand de trains miniatures. La société est fondée à Göppingen en 1859 et était alors spécialisée dans les accessoires de maisons de poupée. Ce n’est qu’un peu plus tard qu’elle se spécialise dans les jeux de construction, petites machines à vapeur, véhicules routiers et train à traîner.

Märklin est ainsi devenu un important groupe européen de modélisme ferroviaire, notamment connu pour son système d’alimentation des trains par un troisième rail, spécifique à la marque. Plusieurs marques appartiennent au groupe, telles que LGB ou Trix.

Le système Märklin est basé sur l’usage d’un troisième rail inséré dans le ballast avec des picots dépassant de la voie pour assurer un contact électrique. Les deux rails extérieurs sont connectés électriquement. Ceci permet un câblage simplifié notamment sur les boucles de retournement.

Trois gammes de voie existent :

  • la voie M, plus ancienne, en métal avec un troisième rail visible en continu. Ces anciennes voies sont globalement compatibles avec le matériel plus récent ;
  • la voie K, avec un rail central sous forme de petits picots ;
  • la voie C pour « Click » dont la voie est posée sur un ballast en plastique. Cette voie est prévue pour les enfants car facilement montable et démontable et résistant à l’écrasement.

Le système Märklin est incompatible avec les matériels des autres constructeurs. Les roues étant reliées électriquement causent des courts-circuits sur les voies classiques « 2 rails à courant continu ». Le profil des roues est aussi différent (norme NEM 340). De plus, pendant longtemps, Märklin a été la seule marque à utiliser du courant alternatif pour ses trains à l’échelle H0, bien que dans les années 1960, Fleischmann, HAG, Röwa, Roco et d’autres ont produit des trains pour le système Märklin.

Quelques modélistes ont converti les matériels Märklin pour des voies en courant continu 2 rails, et après le rachat de HAMO, Märklin a commencé à proposer des locomotives à courant continu, d’abord sous la marque HAMO puis sous la marque Trix après son rachat. De nos jours, beaucoup de matériels Märklin sont disponibles pour courant continu.


Promotions internet
Nous contacter