[HO] : Autorail Picasso XBD 3943, rouge & crème, dépôt de Bordeaux, Ep. IV, SNCF, Analogique - LS MODELS 10139 - Paris Modélisme
Attention paiement Scalapay : des frais entre 1% et 1.75% sont calculés dans votre panier. Ces frais seront indiqués après paiement suite à un bug informatique. Ce bug est en cours de résolution par nos services techniques. Merci de votre compréhension.

REF. : LS10139

[HO] : Autorail Picasso XBD 3943, rouge & crème, dépôt de Bordeaux, Ep. IV, SNCF, Analogique – LS MODELS 10139

289,90 

LS-Models propose un Autorail Picasso XBD 3943, rouge & crème de la SNCF en analogique, à l’échelle HO 1/87ème et d’époque IV, réf 10139.


Garantie satisfaction

La garantie satisfaction vous donne 14 jours pour échanger ou retourner votre produit.

Livraison offerte

Les frais d’expéditions sont offerts à partir de 150 € d’achat.

En stock

Quantité :

LS-Models propose un autorail Picasso XBD 3943, 2ème classe du dépôt de Bordeaux de la SNCF, analogique 2 rails.

Modèle très détaillé.

Livrée rouge & crème.
Echelle HO (1/87ème).
Epoque IV.
Référence 10139.

Caractéristiques techniques

  • Univers : Échelle HO
  • Commande : Analogique
  • Compagnie : SNCF
  • Énergie : Diesel
  • Époque : IV
  • Marque : LS MODELS
  • Pays : France
  • Système : 2 rails

La livraison est offerte à partir de 150€ d’achat !

 

Paris Modélisme vous propose différentes méthodes de livraison :

• Le retrait de votre commande en magasin

• Colissimo avec ou sans signature

• Dans le point relais de votre choix

 

Consultez nos Conditions Générales de Vente pour en savoir plus.


Origine de la série

 

L’autorail X 3800, dit unifié 300 ch et surnommé autorail « Picasso », constitue une série d’autorails diesel à bogies, exploitée par la SNCF entre 1950 et 1988. Ces autorails facilement reconnaissables à leur kiosque de conduite latéral surélevé, ont été construits à 251 exemplaires et en plusieurs sous-séries, cela par trois constructeurs différents : la Régie Nationale des Usines Renault (RNUR, 110 exemplaires), De Dietrich (21 exemplaires) et les Ateliers de construction du Nord de la France (ANF, 120 exemplaires). Pour ce qui concerne les autorails construits par Renault, seul le X 3801, tête de série, est fabriqué à Boulogne-Billancourt ; tous les autres sortent de l’usine de Choisy-le-Roi.

La caisse autoportante des X 3800 est réalisée en tôle d’acier soudé, à l’exception du pavillon en tôle d’aluminium. Cette disposition permet de limiter à 8 t le poids de l’ensembleFv 2. Les autorails sont dotés d’un moteur diesel Renault de type 517 G (d’une puissance unitaire de 300 ch portée par la suite à 340 ch) ou de type 575 (d’une puissance unitaire de 360 ch) ou Saurer de type BZDS (d’une puissance unitaire de 320 ch), ces derniers étant fabriqués sous licence par la Société des Forges et Ateliers du Creusot (SFAC). Le moteur est relié grâce à un embrayage à une transmission mécanique Renault, boîte de vitesses à commande manuelle et inverseur de marche proche de celle utilisée sur les Renault VH qui attaque les deux essieux du bogie moteur le plus procheFv 3.

La suspension est intégralement assurée par des ressorts hélicoïdaux, et les bogies ne sont pas reliés à la caisse par des pivots, mais par un système de câbles qui permettent un débattement latéral relativement important.

Les X 3800 peuvent circuler en couplage entre eux ou avec d’autres séries d’autorails. La puissance du “Picasso” lui permet de tracter, si le profil de la ligne est facile, une remorque unifiée ou deux remorques FNC ; dans des rampes supérieures à 13 , l’autorail circule seul. Les rames composées peuvent atteindre un maximum de six caisses, avec au plus trois engins moteurs.

 

Le constructeur

 

La société L.S. Models a été créée en 1992 par Daniel Piron.

Elle a dans un premier temps fait réaliser par Jouef des versions belges de wagons céréaliers, de wagons plats de type Res, de fourgons porte-autos type DDm ou encore de voitures restaurant ex-CIWL. Puis elle a conçu de nouveaux modèles pour le compte de Rivarossi : wagons céréaliers, voitures-lits des types MU et T2 ou encore des wagons plats à bogies de type Rs.

C’est en 1998 que L.S. Models entreprend la réalisation de son propre programme en collaboration avec Sachsenmodelle. Mais la faillite de ce dernier met fin au projet. En 2000, le projet renaît avec Heris que vient de créer Helmut Richthammer, l’ex-PDG de Sachsenmodelle.

À la suite de difficultés contractuelles avec le fournisseur chinois en 2003, l’entreprise a mis fin à sa coopération commerciale avec Heris et a fait fabriquer ses modèles sans intermédiaires, directement à l’usine de Modern Gala.


Promotions internet
Nous contacter
POur ne rien manquer !

Recevez notre newsletter et soyez le premier informé des nouveautés et des promotions.

POur ne rien manquer !

Recevez notre newsletter et soyez le premier informé des nouveautés et des promotions.